Prolongement jusqu'à l'âge de 25 ans

Le paiement des allocations s’arrête en théorie le mois qui suit celui au cours duquel l’enfant fête son 18e anniversaire. En pratique, la Caisse vous contacte quelques semaines avant le 18e anniversaire de l’enfant pour savoir si l’enfant suit encore des études secondaires ou s’il fait un apprentissage. Si c’est le cas, notre Caisse prolonge le paiement jusqu’au 31 juillet de l’année en cours. Chaque année, La Caisse vous envoie en questionnaire pour que vous puissiez nous informer sur les études suivies par l’enfant majeur à la rentrée scolaire. Pour bénéficier d’un prolongement du paiement des allocations, les études doivent répondre à l’un des critères suivants :

  • il s'agit d'études secondaires, secondaires techniques ou y assimilées, à titre principal d'au moins vingt-quatre heures par semaine;
  • il s'agit d'études ou d'une formation adaptée à ses capacités dans un institut, service ou centre d'éducation différenciée, ou dans un établissement équivalent à l'étranger;
  • un apprentissage dont l'indemnité est inférieure au salaire social minimum.

Attention : les études doivent obligatoirement être suivies sur place dans un établissement scolaire. Les études suivies par « eBac », par correspondance, à distance (p.ex. CNED) ne sont pas éligibles pour le maintien de l’allocation familiale au-delà de 18 ans.

L'abandon des études est à signaler immédiatement à la Caisse pour éviter des remboursements des allocations ultérieurs. Sachez aussi que des dispositions spéciales existent en cas de maladie pendant les études.

Dernière mise à jour